Un important magazine jésuite condamne les lois anti-LGBT au Nigeria et en Ouganda

Passant par americamagazine.org

éminent magazine jésuiteAmériquea publié un éditorial condamnant la récente vague de lois anti-gaies dans les pays africains dans son dernier numéro, qui présente un article de couverture sur les personnes LGBT et l'Église catholique. 'Tragiquement, nous vivons dans un monde où les gens ne sont pas seulement sévèrement jugés pour leur orientation sexuelle, mais sont également ciblés et punis pour cela', lit-on dans l'éditorial, citant des lois dans Ouganda et Nigeria qui mandatent 10 ans ou plus de prison pour les hommes et les femmes LGBT et leurs partisans.



L'éditorial dénonce spécifiquement l'échec des dirigeants africains de l'église à dénoncer ces lois :

Il est particulièrement inquiétant qu'une telle législation soit immensément populaire dans des pays à prédominance chrétienne comme l'Ouganda, où 40 pour cent de la population est catholique romaine et les évêques catholiques ont envoyé des signaux mitigés au sujet de la législation. Lorsque le projet de loi a été examiné pour la première fois en 2009, l'archevêque Cyprian Lwanga de Kampala, s'exprimant au nom de la conférence des évêques catholiques, a déclaré qu'il était « en contradiction avec les valeurs fondamentales » du christianisme. Lorsque le projet de loi a été réintroduit en 2012, cependant, le Conseil chrétien conjoint de l'Ouganda, qui comprend des évêques catholiques, anglicans et orthodoxes, a exprimé son soutien au projet de loi. L'archevêque Ignatius Kaigama de Jos, au Nigeria, a quant à lui félicité le président Goodluck Jonathan pour sa 'décision courageuse et sage' de signer la nouvelle loi dans ce pays.



'Il n'est pas incohérent', poursuit l'éditorial, 'de soutenir le mariage traditionnel et de s'opposer à ces mesures, qui sont des atteintes injustifiables aux droits humains et à la dignité inhérente des homosexuels et des lesbiennes... Préoccupation chrétienne pour la préservation de l'institution traditionnelle du mariage ne peut justifier ces mesures excessives et punitives, qui vont bien au-delà de la simple codification d'une définition du mariage. Citant le Catéchisme de l'Église catholique , qui déclare que « tout signe de discrimination injuste » envers les hommes et les femmes LGBT « doit être évité », le magazine exhorte les chefs religieux à plaider fermement en faveur de la dépénalisation de l'homosexualité.



Deux choses à garder à l'esprit : d'abord,Amériquea été censuré par le Vatican dans le passé pour son contenu, et en 2005, son rédacteur en chef a été contraint de démissionner sur ordre du cardinal Joseph Ratzinger de l'époque. D'autre part, le magazine a décroché la première interview avec le pape François (un jésuite lui-même) après qu'il soit devenu le chef de l'Église catholique.

L'éditorial complet : « Quand la loi est un crime »

americamagazine.org